Besoins (non, pas ceux que vous avez pensé pendant un instant) et confinement

Aggiornato il: apr 13




Tout le monde connait la pyramide de Maslow, ou il en a entendu parler. Aujourd'hui j'aimerais en discuter de manière plus pratique, notamment dans ce moment d'insécurité, de mise en question, d'émotions nouvelles et pour d'autres ingérables.

Pourquoi je vous parle des besoins? Premièrement pour la simple raison que derrière une émotions (qu'elle soit positive ou négative, ou bien plaisante ou déplaisante) se cache timide ce petit message que notre corps, notre esprit et notre cœur nous envoient... le besoin.


Abraham Maslow, c'est qui?


De la lointaine Amérique, ce psychologue humaniste,né à New York en 1908, nous fit cadeau cette pyramide explicative des besoins primaire de l’être humain, ainsi que de ces motivations depuis la nuit des temps lorsque nous apprenions à marcher sur deux pattes avec quelques poils de trop, à chasser, à cultiver, à élever, à travailler, à réfléchir et à inventer, à faire, à découvrir, à dire et à rechercher, à parler et à chanter, à aimer et détester, à partager ou à s'isoler, etc.

Ce n'est pas un hasard si le monsieur Maslow, pendant sa jeunesse partagea les études avec le docteur Harry Harlow, spécialiste des comportements et des expériences sur les singes. Bientôt Abraham comprit les spécificités qui nous unissent mais surtout qui nous différencient des animaux... et sa pyramide naquit (approximativement parlant).


Bien que pendant la lecture du titre, certains d'entre vous aient pu avoir un moment de fantaisie... les besoins de l'Homme sont beaucoup plus nombreux que les stéréotypes que nous connaissons, or nous avons une haute pyramide donnant vie à un tissage au crochet caractéristique à chaque femme et chaque homme, pour chaque phase de la vie. Eh oui, parce que chaque période comprend des satisfactions des besoins et une sorte de balance entre les étages de la pyramide qui varie durant les années, rencontre après rencontre, relation après relation, objectifs après objectif, travail après travail, désillusion après désillusion, émotion après émotion.


Quels sont ces besoins selon m Abraham?


  1. Besoins vitaux (ou physiologiques)

  2. Besoins de sécurité (ou de protection)

  3. Besoins d'amour (ou d' appartenance)

  4. Besoins d'estime

  5. Besoins d'accomplissement de soi


Pour ceux qui à la ligne 5 s’ennuyaient déjà, je vous je vous explique pourquoi je raconte cette histoire aujourd’hui exactement. Actuellement nous nous retrouvons limités, renfermés à la maison, appréhendés de toucher les autres, peureux de leur proximité, avec notre routine qui perd sa nuance avec les heures qui passent le long des journées, nos habitudes qui se fondent dans le silence de la solitude pour certains et de l'ennuie répétitive pour d'autres. Actuellement nous nous retrouvons limités, renfermés à la maison.

Nous avons peur de toucher les autres, de les approcher.

Notre routine est toujours la même et nos habitudes se fondent au silence de la solitude pour certains, et à l'ennui pour d'autres. Les infos à la télévision ne parlent que du virus et des morts que ceci a provoqué : c'est l' angoisse.

On nous parle d'un ennemi invisible et impalpable qui se balade comme si rien n'était dans l'environnement. Nos besoins fondamentaux se retrouvent en danger, mais rassurez vous... il existe des moyens pour les satisfaire (et certainement l’instinct de certains les a déjà poussé à l'action)


besoins physiologiques:


Pas besoin d'y rester longtemps dessus : tout le monde est au courant de l'importance du fait de respirer, de boire, de manger, de dormir pour rester en bonne santé. Comme vous pouvez l'imaginer certains besoins de base peuvent être altérés par la situation actuelle en nous faisant ressentir des émotions déplaisantes. Or, si ces émotions sont maintenues trop longtemps celles -ci se transforment en sentiments jusqu'à devenir des traits de personnalité. (le bien connu Burn-out ou le surentraînement pour le sportif).


Première étape: les identifier. Lesquels?


Pendant la crise sanitaire la meilleure façon de se protéger en plus du confinement, c'est de renforcer les défenses immunitaires: de nombreuses études ont démontré l'importance des heures de sommeil, de la qualité de notre alimentation, mais aussi des micro-nutriments (et pas seulement de la vitamine C!), d'une bonne hydratation (sans compter l'eau bue pendant l'activité physique 2L minimum par jour. Eh non la petite bière avec les potes ne compte pas!), de respirer profondément pendant 15 minutes par jour et pour ceux qui en ont la possibilité pendant le confinement de rester avec leur âme sœur.


En ce qui concerne la respiration, il est important de revenir aux origines, lorsque nous étions encore bébés et nous respirions "avec le ventre". Avec le ventre??? Sous les poumons nous avons un muscle, appelé le diaphragme, qui à chaque inspiration descend en créant ainsi de l'espace dans la cage thoracique et qui à l'expiration fait une pression sous les poumon, nous permettant de les vider de l'air contenant le dioxyde de carbone. Il est intéressant de se focaliser pendant quelques minutes sur ce mouvement tout en cherchant de gonfler le ventre à l'inspiration (en faisant bien attention à ne pas gonfler la cage thoracique) et seulement en un deuxième temps gonfler la cage thoracique pleinement et enfin passer à l'expiration. De cette façon le cycle de la respiration devient plus lent, profond et long (en moyenne la durée de l'inspiration-expiration peut être de 6 - 10 secondes, selon votre capacité pulmonaire. Pas de panique si cela vous parait long... c'est question d'entrainement! Plus vous le travaillez et plus vous deviendrez forts et vous aurez une plus grande quantité d'oxygène qui entrera en circulation dans votre corps (système respiratoire, sanguin, musculaire, cérébrale, digestif, etc.)

Pour les plus "empiriques" différentes études en neurosciences. physiologique et psychologie ont prouvé la diminution du taux de cortisol dans le sang (l'hormone du stress) grâce à une respiration profonde (de préférence diaphragmatique).


Ok, apparemment je suis incapable de ne pas m'attarder...


besoins de sécurité (ou de protection)


Et c'est là qu'aujourd'hui avec les événements nous avons un problème : la sensation de sécurité et de protection nous échappe. On ne peut pas cacher que ce nouveau ennemi invisible, appelé Covid-19, provoque en nous un sens d'impuissance, de danger permanent et de perte de repères. Je ne suis pas entrain de parler exclusivement de la sécurité sanitaire, mais aussi celle économique conséquente.

Mais comment tout ceci est possible? Parce que la situation d'émergence actuelle possède des caractéristiques "stressantes" spécifiques:

  1. elle est incontrôlable

  2. elle est imprévisible

  3. elle est nouvelle

  4. elle attaque notre égo (personnalité) : ceci arrive quand nous prouvons émotions (et donc aussi la peur)


Pourtant, pour maintenir la pyramide en équilibre, dans ces moments il est primordial de réussir, ou au moins chercher à satisfaire cet étage de la structure. Chercher donc d'identifier quels de ces besoins ne sont pas satisfaits et trouver les solutions adaptées à votre cas.


Par exemple, instaurer des routines qui vous inspirent vraiment de la sécurité (quand vous sortez par exemple) qui soient claires et prouvées, suivez les soigneusement,remplissez vos journées avec des activités qui vous permettent le développement personnel et qui vous permettent de rendre sur votre futur (professionnels, familial, etc.), bref créez de la "protection fait maison" à vous.

Un petit aide de préparation mentale: visualisez positivement le futur, de la meilleure façon possible et comment vous le désiriez, fermez les yeux et prenez 10 minutes de temps pour vous immerger dans un scénario sur et agréable de votre choix. Ceci après avoir fait quelques respiration profonde, en accentuant l'expiration.


BESOINS D'APPARTENANCE:


Chaque individu nécessite de se sentir accepté et de faire partie de quelques chose de plus grand, eh oui aussi pour vous les plus solitaires et rebelles.

En ce moment de solitude et de distanciation sociale ce besoin est réellement attaqué, de la même façon que l'étage précédent Toutefois, les solutions sont disponibles à tous. Ainsi leaders, comme entraîneurs, managers, dirigeants, mais aussi famille, amis, etc. ceci est un moment propice pour se découvrir "technologiques" ou simplement "téléphoniques". et créer des endroits virtuels de rencontre, une sorte de café ou chaque individu peut continuer de s'exprimer et de se sentir partie d'un groupe, d'une famille, d'une équipe de travail. Le besoin d'appartenance nous permet de nous sentir acceptés avec nos mérites et nos défaults, tels comme nous sommes avec nos différences et nos similitudes.

L'isolament physique, n'est pas l'isolement des cœurs et des esprits. A vous les capacités créatives et organisationnelles! Ecrivez, appelez, faites des cadeaux, plaisantez.


Curiosité: seulement quand les besoins physiologiques, de sécurité et d'appartenance sont satisfaits, nous pouvons développer les 2 derniers étages, c'està dire la pointe de la pyramide et les assurer sur le long terme avec stabilité.


besoins d'estime de soi


Le sentiment de se sentir utile et d’être considéré. Oui, aussi pour vous les sur de vous mêmes contre courant.

Et à ce moment une autre problématique arrive, surtout pour les athlètes qui se retrouvent aujourd'hui immobilisés et limités dans leurs entraînements. Le profil de l'athlète est généralement très centré sur l'action et la réflexion adressée à son ego, ainsi cette marche de la pyramide se retrouve dans une situation de déséquilibre d'autant plus accentué.


Le besoin d'estime est strictement lié à la force, le succès, la maîtrise des compétences, le mérite, à la confiance en soi face aux autres, l’indépendance et à la liberté. En lisant ces paroles, vous aurez rapidement compris la raison pour laquelle cette situation de crise sanitaire, économique et sociale que nous sommes entrain de vivre, nous est si difficile.


Donc il est considérable, notamment pour les sportifs si habitué à exprimer leur force, mérite, succès, maîtrise, confiance en soi, indépendance et liberté, de chercher et trouver des moyen pour pouvoir continuer à exprimer telle caractéristiques.


  • maintenir les objectifs à court, moyen et long terme: entraînez vous physiquement, mentalement (préparation physique, préparation tactique et technique en visualisant les mouvement comme si vous étiez entrain de les effectuer réellement; préparation mentale avec des exercices pour développer la concentration et la focalisation de l'attention, votre capacité de vous activer et de vous relaxer)

  • connectez vous à vous memes (pendant au moins 15-20 minutes par jour) : méditation, visualisation positive, technique de relaxation,...

  • planifier l'après confinement : souvent nous nous retrouvons à court de temps pour effectuer la première partie d'un projet: l'organisation et la réflexion, qui viennent avant l'action. La grande quantité de temps qu'aujourd'hui nous avons nous aide à la planification et la programmation de projets que la vie frénétique d'athlète, de manager, de professionnel généralement nous ne permet pas de rendre optimales.


BESOINS D'AUTO ACCOMPLISSEMENT :


Probablement nous avons perdu les faignants qui s’ennuyaient à la ligne 5, or si vous êtes arrivés jusqu'ici j'en suis ravie, vous êtes arrivés tout en haut... de la pyramide de tonton Maslow.

Une fois satisfaits les besoins d'estime de soi, nous sommes prêts à réaliser les entreprises que nous souhaitons atteindre de la meilleure façon: apprendre plus de choses. développer ses propres valeurs. etre créatifs et avoir une vie intérieur.

Creativité, ce mot qui parfume d'innovation. En ce moment de confinement, une des meilleures stratégies est celle de se découvrir créatifs: écrire, lire, apprendre un instrument, chanter, écouter de la musique, créer un projet, peindre, se former et apprendre, commencer le jardinage, créer quelque chose, jouer... découvrir.


En fait à ce stade nous distinguons 2 catégories:


  • les besoins de compréhension cognitive (nouveauté, exploration, connaissance)

  • les besoins esthétiques (musique, art, beauté, ordre)

A vous maintenant de les rechercher et de les satisfaire dans la meilleure façon qui vous motive et inspire.


Cristina P.

preparatrice mentale et judoka

75 visualizzazioni

Per qualsiasi INFO riguardante tariffe, orari, o altro sarò felice di rispondervi via mail o telefono. Altrimenti lasciate qui sotto i vostri dati e vi ricontatterò al più presto. 

Vous avez des questions concernant les tarifs, les horaires, ou autre je serai très heureuse de vous répondre par mail ou par téléphone. Ou sinon vous pouvez laisser vos coordonnées ici dessous et je vous recontacterai rapidement. 

Contact

PICCIN Cristina

facebook: Factor P: Mental Preparation by Cristina Piccin

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black LinkedIn Icon

© by Factor P - Piccin Cristina. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now